top of page

"Je portais beaucoup attention aux commentaires des autres. Pendant longtemps, je ne m’aimais pas."

Shalom chers lecteurs,


Aujourd’hui j’ai à cœur de vous partager une joie… La joie d’être moi, je dis bien « MOI ». Je vous explique…


Durant ma jeunesse je portais beaucoup attention aux commentaires des autres. J’étais loin d’être la fille qui susciterait le regard des garçons, au contraire beaucoup de moqueries. Cela a créé une énorme blessure en moi et j’y ai cru à leurs mensonges. Pendant longtemps, je ne m’aimais pas, je n’aimais pas me voir. Je me trouvais tous les défauts du monde, et j’avais tendance à vouloir ressembler aux autres physiquement, et notamment dans mes attitudes.

En effet, à cette époque je pensais que les artifices que j’allais infliger à mon corps dévoileraient ma beauté. Choses que j’ai faites d’ailleurs, je suis devenue une adepte des piercings, et des tatouages. Je portais des tenues provocantes pour que ce soit visible. Sauf qu’en faisant cela je ne me rendais pas compte que j'entrais dans les pièges de satan. Cela frôlait, limite l’exhibitionnisme.


C’était beau pour certains, sexy pour d’autres, mais était-ce vraiment à la Gloire de Dieu?

Tout cela pour vous dire que j’ai longtemps vécu dans ce mode de vie, sans être heureuse, la joie ne se reflétait pas sur mon visage.

Ce n’est qu’après ma rencontre avec mon Dieu, mon Sauveur, que j’ai appris à connaître cette Pascaline. (voir : https://www.loceaninfinidemisericorde.com/post/attouchements-sexuels-vie-de-d%C3%A9sordre-adult%C3%A8re-j-ai-v%C3%A9cu-une-conversion-radicale)


Tout d’abord à entamer une démarche de pardon envers moi-même. En effet, j’ai été pardonnée par le Christ mais moi je ne me suis pas pardonnée tout cela.

Ensuite j’ai pu retrouver ma personnalité car j’ai pris conscience que j’ai été créée à l’image de Dieu. Ce n'est pas tout, moi qui, ne me trouvais pas belle, aujourd'hui je rends grâce à Dieu qui m'apprends à m'aimer telle que je suis et je lui rends grâce pour la merveille qu'il fait de moi, et ce sans aucune prétention, car oui, il nous invite lui-même à déclarer que nous sommes "une créature merveilleuse" dans le psaume 139.

Je tiens à préciser que la beauté ne se reflète pas seulement de l’extérieur mais de ce qui sort de l’âme. Aujourd’hui je suis heureuse, et je me rends compte que mon corps, notre corps est un don de Dieu et il nous appartient de l’aimer, de le respecter, le soigner et ne pas le maltraiter. Ne savez-vous pas que votre corps est un temple du Saint Esprit, qui est en vous et que vous tenez de Dieu ? Et que vous ne vous appartenez pas ? Vous avez été bel et bien achetés ! Glorifiez donc Dieu dans votre corps (1 Cor. 6, 19-20)


P.

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page