top of page

"La charité couvre une multitude de péchés" 1 Pierre 4,8

Bonjour chers lecteurs , lectrices,


Avant j’étais une fille peu charitable. Je faisais ma petite vie sans vraiment me soucier de la vie des personnes qui m’aimaient. Malgré les multiples corrections fraternelles que je recevais, je ne comprenais l'importance de s'intéresser à la vie des autres, à leur souffrance avant soi. En effet, Jésus dit : « Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même… » Mt 16,24


Il m'arrivait d'être tournée vers moi, de penser à ma personne, même envers le Seigneur. Quand il me réveillait la nuit pour prier, par exemple, et que la fatigue était persistante. Je disais au Seigneur : « Je suis fatiguée Seigneur ! Allez deux minutes encore ! ».

Mais le Seigneur dans toute sa bonté, tout son amour a su me rejoindre, à travers la maladie, pour toucher mon cœur et me faire prendre conscience que "sans l'amour je ne suis rien". 1Co13, 1-2

Testée positive au Covid 19, je me suis retrouvée isolée à la maison avec mon fils. Dieu merci, il a été testé négatif. Le Seigneur m'a également donné la grâce de développer une forme bénigne du Covid 19.


Pendant cet isolement, je ressentais une profonde tristesse. Triste du manque de compassion et d'amour de certains de mes collègues. Je me suis sentie abandonnée d’eux. Limite, ils m'en voulaient d'avoir choppé ce virus au risque de les contaminer. Chacun pensait à sauver sa vie, sa famille mais ne se souciait pas de la personne qui était malade. Je suis restée 14 jours isolée, sans un message de réconfort de leur part.

A cet instant, j'ai vu ma vie défiler et j'ai compris que j'étais comme eux.

Et là, le Seigneur m'a permis de comprendre que la charité, l'amour envers les autres est plus important que tout."La charité couvre une multitude de péchés". 1Pierre 4,8

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page