top of page

"Quel est ton projet pour moi ?"

Hello chères lectrices et chers lecteurs, bienvenue aux nouveaux !


Aujourd’hui je vais vous témoigner d’une étape décisive dans ma vie de jeune chrétienne. Après des années d’échecs sentimentaux, puis deux bonnes années de célibat complet (sans flirt, sans rien.. de chez rien, bref le désert), deux années où j’ai offert mon célibat à Dieu, il a finalement (re)mis un jeune homme sur mon chemin.


Je dis (re)mis car, ce jeune homme devenu aujourd’hui mon fiancé, avait déjà été placé sur mon chemin de vie il y a 13 ans. Un coup de foudre comme dans les films à l’eau de rose, une amitié naissante, pudique, où aucun de nous n’osait avouer à l’autre ce qu’il ressentait au fond de lui. Puis une prise de distance brutale sur laquelle je ferai une ellipse narrative car trop longue à expliquer. Cette distance dura 2ans puis nous nous retrouvâmes. Sauf que, pendant ce temps, mon bien-aimé avait rencontré une autre jeune femme et moi j’avais des flirts à mon actif mais rien de bien sérieux. Par conséquent, nous restâmes « amis ». J’avais trouvé un néologisme pour mieux définir notre relation : « amourtié ». Vous l’aurez compris un mélange d’amour et d’amitié. Je le présentais donc en tant que tel à mes amis et ma famille. Cette « amourtié » dura tout de même de longues années, des années où de mon côté j’eus d’autres relations, et lui de même.


Arrive enfin le temps où nous nous retrouvons célibataires tous les deux et tout naturellement nous recommençons à nous fréquenter, à flirter.

Waouh ! Enfin ! Magnifique n’est-ce pas !? Les tourtereaux qui se retrouvent après tant d’années. Mais en réalité, un gros problème se posait entre nous : ma conversion et mon vœu de chasteté à Dieu.

Eh oui ! Comme j’ai pu en témoigner dans mes précédents articles, Dieu est venu transformer, bouleverser ma vie radicalement en 2017 et mes choix pour le suivre et pour ne plus lui déplaire ont été tout aussi radicaux par sa grâce. Oui faire des choix tranchés pour suivre Jésus-Christ, c’est une grâce que l’on reçoit de lui, car ce n’est pas chose facile, on n’est pas toujours compris, on sait juste qu’il faut faire tel et tel choix, et on fonce.

Par conséquent, comment être en couple avec celui que j’aime depuis tant d’années, que j’ai déjà également connu, sans avoir de relations sexuelles avec lui ? Va-t-il accepter ? Et s’il n’accepte pas, vais-je céder pour ne pas le perdre ? Ou suis-je prête à le perdre pour garder Jésus dans ma vie ? J’ai tâté le terrain et la réponse ne fut ni oui, ni non mais tendait plus vers le non.


Face à ce dilemme, je me suis tournée vers un prêtre pour avoir de l’aide, et discerner. Ce prêtre, me posa une question simple : « Quel est son projet pour toi ? » Je n’ai pas su répondre au prêtre. Celui-ci me renvoya donc vers mon cher et tendre avec cette même question. Je me rappelle avoir débarqué un matin chez lui avec ma question « Au fait, quel est ton projet ? » Et lui de me répondre « hein, quoi ? de quoi tu parles ». Et moi de lui rétorquer « ben on est là, on est ensemble, mais quel est ton projet pour moi ? pour nous ? ».

***

-Et vous, quel est votre projet ? Si vous êtes en couple, vous êtes-vous déjà demandé quel est le projet de votre couple ? »-

***

Puis je lui fis le long monologue suivant : « Tu sais, si on est en couple, c’est à co

ndition qu’on vive la chasteté car j’ai offert cela à Dieu. Auparavant je ne l’ai pas respecté mais aujourd’hui j’ai envie de faire les choses correctement et selon Sa volonté. Sache aussi que si je vis cela c’est bien sûr dans le but de me préserver jusqu’au mariage, donc voilà tu connais les désirs de mon cœur et si jamais cela ne fait pas partie de tes objectifs de vie, dis-le-moi pour qu’on ne perde pas notre temps l’un et l’autre. ».

A cela, il me répondit la chose suivante : « il y a 4 options :

  • L’option 1 : on est ensemble mais ton vœu de chasteté passe à la casserole

  • L’option 2 : on est ensemble mais j’irai voir ailleurs

  • L’option 3 : on n’est pas ensemble

  • L’option 4 : j’accepte la chasteté mais ce ne sera pas un choix que tu m’auras imposé mais un choix que j’aurais fait en mon âme et conscience, librement.

En attendant ce ne sera pas possible je ne suis pas prêt à cela ».


Bon entre temps, si nous nous sommes fiancés c’est que l’option 4 a finalement été choisie mais ce ne fut pas sans peine. Jusqu’à maintenant, la chasteté est plutôt vécue comme quelque chose de très difficile car nous avons tous les 2 deux une vision très différente de l’abstinence, et de la chasteté qui sont 2 notions similaires mais avec leurs degrés de subtilité notamment pour la chasteté.

Cependant, avec l’aide de Dieu, par la prière, les supplications à la messe, la communauté des frères et des sœurs, les prêtres, tous ceux qui prient pour nous, le Seigneur nous aide à tenir par sa Grâce. Nous avons aussi décidé de vivre séparément et d’éviter tout ce qui pourrait nous mettre en situation de tentation. Enfin, je dis « nous » mais il faut savoir que ce sont des choix que mon fiancé a accepté de faire par amour pour moi, et je tiens à lui dire merci à travers ce témoignage.


Que le Seigneur le bénisse et tous ceux qui, sans vraiment choisir la chasteté pour Dieu, le font pour la femme qu’ils aiment.

Quelle magnifique preuve d’amour et de courage ! Merci Dou !

Merci Seigneur pour celui que tu m’as choisi !


Laurine




Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page